Courtils: "L'épicerie a réouvert"

Une épicerie de produits gourmands et de première nécessité, couplée avec une buvette, vient d’ouvrir en attendant l’atelier de fabrication de confitures.

Agnès Guépratte, alias Stanislas, et Edith Neveux assurent l’ouverture de l’épicerie de 7h à 20h, dans l’ancien restaurant Le Mascaret.
Agnès Guépratte, alias Stanislas, et Edith Neveux assurent l’ouverture de l’épicerie de 7h à 20h, dans l’ancien restaurant Le Mascaret.

La signalétique n’est pas complètement en place, mais déjà La petite confiturerie a marqué de son empreinte l’ancien restaurant de la route du Mont Saint-Michel, au cœur du village. Un endroit de passage, en face de la boulangerie, de l’école et à proximité du parking de la mairie. La terrasse a déjà sorti ses parasols. Dans la grande salle du bar, un comptoir en bois présente des gourmandises à déguster : biscuits et chocolats. Les murs sont tapissés d’étagères. Les 27 variétés de confitures artisanales « maison », bouteilles de vin, bière locale, thés, épices « avec les conseils d’utilisation », chocolats, bonbons multicolores à l’ancienne voisinent avec les terrines, rillettes et autres plats préparés de terroir. Des produits très largement « Fait en Normandie ». Caverne d’Ali Baba à la veille des fêtes des mères et des pères, repères pour touristes en mal de cadeaux emblématiques et gourmets à rapporter de leur périple en terre de bien vivre.


Une artiste et du savoir-faire

Et derrière ce comptoir devant lequel on s’attable bien volontiers au coin du feu, « le cœur de toute maison » ou en extérieur : Edith Neveux et Agnès Guépratte en maîtresses des lieux. Cette dernière a répondu au « coup de cœur » de l’artiste Stanislas, son autre moi. « Fin janvier, j’ai eu cette envie de créer un magasin qui soit avant tout humain et pas que pour les touristes. J’adore faire la cuisine, les confitures et j’adore surtout partager. En une semaine, j’avais trouvé l’emplacement et la vente était signée. Mais l’artiste est en moi. Mon atelier est dans mon cœur. Je voyage avec lui comme les gens du voyage… ».

Depuis février, elle consacre son temps avec son mari à remettre en état la bâtisse et lui donner une âme. Et la famille a fait son nid à l’étage. On lui connaissait des talents de peintre, qu’elle partage sans compter à Saint-Hilaire. Là voilà désormais épicière, des projets plein la tête.

Quand le boulanger est fermé, La petite confiturerie prend le relais et, déjà, des habitants ont pris l’habitude de s’y fournir en baguettes et viennoiseries. Pratique, l’enseigne est ouverte 7 jours sur 7, de 7h à 20h. C’est donc naturellement qu’elle répondra à d’autres sollicitations, au gré des demandes : produits de base, frais… L’été, c’est sûr, il y aura des fraises et framboises en vente directe des champs de la production familiale du canton de Saint-James.


Démonstration de fabrication

En chemise vichy, le tablier de brasseur noué autour de la taille, les deux femmes sont en boutique, au bar et bientôt aux confitures. Car l’espace buvette, petite restauration et épicerie va très prochainement se prolonger d’un atelier de fabrication de confitures artisanales. Edith Neveux a acquis son savoir-faire auprès de la Maison André Guépratte. Devant le public, elle cuira les fruits, les assemblera pour confectionner les quelque 27 variétés de petits et grands pots qui alimenteront les rayonnages de la boutique. Une adresse qui va dynamiser le bourg, comme le font aussi le boulanger, la Baracca et ses pizzas et moules-frites ou La Grange de Courtils et ses produits régionaux.

La Petite Confiturerie

27 Rue du Mont St Michel

50220 Courtils

Tel    02 33 49 90 70

Port  06 87 20 44 33

info@la-petite-confiturerie.com

ouverture à partir du 21 octobre

de mardi à dimanche de 11h00 à 20h00

fermeture dimanche à 17h00